Vive l’amitié franco-algérienne!

En visite en Algérie, le Premier ministre Manuel Valls a ouvert, dimanche 10 avril, un forum économique avec son homologue Abdelmalek Sellal. Les deux hommes ont tout fait pour faire passer ce message : l’amitié entre les deux pays doit être plus forte que tout.

Le développement des relations économiques et commerciales entre l’Algérie et la France est l’un des principaux enjeux de la visite de Manuel Valls à Alger. Le Premier ministre français l’a bien fait comprendre, dimanche, lors de l’ouverture d’un forum économique au côté de son homologue algérien Abdelmalek Sellal.

Développer la culture de la confiance, s’éloigner de la culture de la défiance, c’est l’appel que M. Sellal a lancé, avec un objectif : « travailler ensemble, renforcer les liens d’amitié, et je pèse mes mots. Renforcer les liens d’amitié car rien ne saura nous détourner de l’avenir ».

« Les petits problèmes qu’on veut nous créer »

L’amitié, c’est aussi le mot-clé du discours de Manuel Valls, qui s’est dit « heureux, convaincu que cette amitié entre nos deux pays est indestructible. Convaincu que ce qui a été initié par nos deux Présidents est durable, surmontant tous les petits problèmes que parfois on veut nous créer ».

Le Premier ministre insiste et une nouvelle fois évite les différends qui peuvent perturber les relations entre Paris et Alger. Notamment l’affaire du refus des visas à des journalistes français relayant ce qui ressemble bien à une manipulation américaine. Pas question de parasiter cette visite à forte valeur économique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *