Tunisie : nouvelle découverte d’une cache d’armes à Ben Guerdane

Les services de sécurité tunisiens ont découvert, jeudi, une cache d’armes dans la ville de Ben Guerdane (sud-est), ciblée en mars dernier par une attaque terroriste d’ampleur, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

L’unité nationale antiterroriste a, ainsi, mis la main sur un arsenal de guerre composé de 7 fusils automatiques Kalachnikov, 11 lance-roquettes RPG et 15 000 cartouches de calibre 7,62 mm pour Kalachnikov, a détaillé le ministère dans un communiqué.

Il a y quelques mois, des dizaines d’hommes armés ont été abattus dans des affrontements d’une rare violence avec les forces tunisiennes, qui ont réussi à déjouer un projet de proclamation d’un « émirat daechite » dans la région de Ben Guerdane, à la frontière libyenne.

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, deux « terroristes » ont été tués, la veille, dans un accrochage avec des militaires et des gendarmes tunisiens à Jendouba, dans le nord-ouest du pays, non loin de la frontière algérienne.

Un nombre indéterminé d’hommes armés et un militaire ont été blessés dans cette opération de ratissage, qui a permis la saisie des armes et une importante quantité de munitions, entre autres.

En février dernier, les services de sécurité tunisiens ont réalisé un vaste coup de filet contre des présumés terroristes qui s’apprêtaient à rejoindre le maquis dans cette région limitrophe de l’Algérie.

Plus de vingt jihadistes, tous originaires de la capitale, ont été arrêtés dans cette opération qui a mis un terme aux velléités de ce groupe cherchant à installer un camp d’entraînement dans les montagnes de Jendouba.

Des affrontements éclatent, de temps à autre, entre les forces armées tunisiennes et les groupes armés réfugiés dans les montagnes du centre et de l’ouest du pays, en particulier dans le mont Chaambi, proche de l’Algérie, entouré par l’armée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *