Tunisie: le président Béji Caïd Essebsi ne souhaite pas se représenter

« La Tunisie a besoin de changement et je ne voudrais pas me représenter à la présidentielle !  » a déclaré le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, qui inaugurait ce samedi 6 avril 2019 le congrès de Nidaa Tounes à Monastir. 

Le président de la République et fondateur du parti, a affirmé que personne ne peut surenchérir avec Nidaa sur sa fibre destourienne et son affiliation au libérateur de la nation, Habib Bourguiba.

« Nidaa a été créée pour répondre à une responsabilité qui s’est imposée au temps de la Troïka, celle de faire prévaloir sur tout le reste l’intérêt de la Tunisie et ce qui reste de Nidaa est bien assez ! Oui c’est vrai, il y a encore des choses à faire, oui le bilan est ce qu’il est mais quand Nidaa est arrivé au pouvoir il a trouvé un contexte difficile et aussi des citoyens difficiles. La Tunisie doit se ressaisir, elle doit pouvoir compter sur ses enfants et les élections qui arrivent doivent apporter du changement. La Tunisie a besoin de changement et je ne voudrais pas me représenter à la présidentielle car j’estime que le pays a enfanté des hommes capables de mener à bien cette mission. Ils sont toutefois tous à l’étranger et je les appelle d’ailleurs à revenir pour leur pays » a affirmé Béji Caïd Essebsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *