Tunisie : 8 morts dont 4 gendarmes lors de 2 opérations antiterroristes

  • Quatre gendarmes sont morts aujourd’hui lorsqu’un djihadiste a actionné sa ceinture d’explosifs près de Tataouine dans le sud de la Tunisie, dans le sillage d’une opération sécuritaire près de Tunis durant laquelle deux « terroristes » ont été tués. Les forces de l’ordre lancent régulièrement des opérations contre les djihadistes responsables de plusieurs attentats meurtriers et d’attaques contre les soldats et les policiers dans le pays.

Des unités de la Garde nationale (gendarmerie) opéraient à El Maouna, dans le gouvernorat de Tataouine, sur la base d’informations en lien avec l’opération menée le matin même à Mnihla, dans le Grand Tunis, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Ces informations faisaient état « d’un groupe terroriste retranché dans des maisons abandonnées. Des unités de la Garde nationale se sont rendues sur place et des échanges de tirs se sont produits avec deux éléments terroristes », a-t-il indiqué. « Un élément terroriste a été abattu tandis que l’autre a actionné sa ceinture d’explosifs, tuant deux officiers et deux agents de la Garde nationale », selon lui.

Quelques heures plus tôt, deux autres djihadistes présumés avaient été tués et 16 arrêtés dans la région de Mnihla, au nord-ouest de la capitale tunisienne. « Des kalachnikovs, des grenades, des pistolets et des munitions » ont été saisis par les forces de l’ordre, selon les autorités. D’après le ministère, les suspects, « venus de diverses régions » de Tunisie, « s’étaient rassemblés dans la capitale pour préparer des opérations terroristes simultanées ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *