Transport : Militzer & Münch France poursuit sa croissance en Algérie et y ouvre une filiale

En 10 ans le leader des flux Europe-Maghreb  s’est imposé comme l’un des meilleurs spécialistes en Algérie. Après une croissance des flux de 300% en 4 ans, Militzer & Münch France ouvre une filiale à Alger, M&M Militzer & Münch SPA, en partenariat avec un  actionnaire reconnu et actif dans le transport international. Avec cette nouvelle filiale, M&M marque son ambition de développer sa présence locale et de proposer des solutions toujours plus adaptées à ce marché spécifique et exigeant.

Une troisième filiale au Maghreb

Après l’ouverture d’une filiale au Maroc en 1986 et en Tunisie en 1996, cette implantation en Algérie assure à M&M une présence renforcée dans les principaux pays du Maghreb. M&M France démarre ses opérations en Algérie en 2007 avec une activité de groupage, puis met en place dès 2009 une délégation commerciale afin d’améliorer sa compréhension du marché. Une croissance régulière de l’activité s’ensuit entre 2011 et 2016, soutenue par l’ensemble des agences M&M en France.

 

Offre sur mesure pour un marché spécifique

Cette réussite s’explique par l’offre de M&M qui, sur un marché en mutation permanente, fournit des services allant au-delà du simple transport et suivi documentaire. Les solutions incluent des départs hebdomadaires de produits dangereux en groupage, la mise en conformité des emballages (conditionnement et manuel utilisateur), de l’étiquetage, du contrôle qualité, de la préparation de commandes et des prestations d’empotage dans ses entrepôts de Vitrolles. M&M y bénéficie d’outils en propre, fonctionnels (17 portes à quais) et étendus en capacité (5000 m² de surface).

 

Un marché porteur, des flux qui devraient se rééquilibrer à l’export

L’Algérie est un pays à la démographie dynamique –sa population dépasse les  40 millions d’habitants- en croissance régulière, disposant de ressources naturelles importantes, d’une population jeune et d’une situation géographique favorable.

Ces dernières années, le pays a été marqué par le durcissement des règles d’importation et la baisse du prix du baril de pétrole. Influencé par des choix économiques et politiques, le marché de l’Algérie est à 85 % constitué de flux import, du Nord vers le Sud. Il n’y a que très peu d’exportations et de délocalisations contrairement aux autres pays du Maghreb. Il en résulte un déséquilibre des flux de transport.

Pour compenser la baisse de la rente pétrolière (-70% en 2 ans), le pays s’ouvre progressivement à l’export. Cette évolution représente une réelle opportunité de trafic vers l’Europe et permettrait d’équilibrer les flux. Cette transition du marché est envisageable parce que l’Algérie dispose d’industriels ambitieux, actifs et tournés non seulement vers la satisfaction du marché local mais aussi vers l’export à moyen terme. Le secteur du transport connait donc de belles perspectives dans ce pays.

 

La filiale française de Militzer & Münch poursuit sa croissance

Crée le 13 septembre 1976, Militzer et Münch France est la filiale française du groupe éponyme. Avec un chiffre d’affaires TTC de 143 millions d’euros en 2016, M&M France  connaît une croissance soutenue depuis 6 ans et a doublé le nombre de ses implantations depuis 2012.

D’après Guillaume de Laage de Meux, son directeur général délégué, M&M France est le meilleur des spécialistes :

« Leader sur les flux Europe-Maghreb, avec une expertise reconnue, Militzer & Münch France est également un spécialiste de l’Europe de l’Est, du Proche Orient et de l’Asie Centrale. Parmi nos axes stratégiques à court terme : le développement de l’offre sur l’Iran, pays que Militzer & Münch n’a cessé de desservir depuis près de 60 ans via la société associée PTB Groupe, le train Chine-Europe et l’extension de nos prestations en transport maritime et aérien, notamment avec l’Inde ».

Communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *