Un futur Salon du tourisme africain au Maroc?

En marge de la participation du Royaume à la 5ème édition du Salon International du Tourisme d’Abidjan (SITA 2015), le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a annoncé l’ouverture prochaine d’une antenne de l’ONMT à Abidjan, qui servira de plateforme à l’ensemble des pays de la région. Par ailleurs, la mise en place de nouvelles dessertes aériennes reliant Abidjan à Marrakech et Fès serait à l’étude. L’objectif est de saisir les opportunités de coopérations dans le domaine du tourisme.

Maroc: taxe aérienne pour financer la promotion touristique

Le Parlement marocain a décidé d’instaurer une “taxe aérienne pour la solidarité et la promotion touristique”, qui doit entrer en vigueur au 1er avril 2014.

 

D’un montant de 100 dirhams (9 euros) en classe économique et 400 dirhams (36 euros) en classe affaire, cette taxe relativement lourde s’appliquera sur tous les déplacements depuis le Maroc.

 

A court terme, les sommes récoltées sont estimées à près d’un milliard de dirhams (90 millions d’euros) par an.

Elles serviront, pour moitié, à financer des activités de l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Le reste alimentera le Fonds d’appui à la cohésion sociale.

 

Le Maroc a accueilli quelque 10 millions de visiteurs en 2012 avec l’objectif d’en accueillir 20 millions par an d’ici 2020-22.

 

Avec 60 milliards de dirhams (5,4 mds d’euros) de recettes, le tourisme entre actuellement pour 8% dans la composition du PIB, et il est prévu que cette part passe “à 10-12%”.