Maroc/AFD: signature d’une convention de prêt avec l’Office national de l’eau potable

Réhabilitation et extension de réseaux d’assainissement, construction de stations d’épuration, acquisition du matériel d’exploitation, appui à la dépollution industrielle et  plan de communication sont les grands axes de ce programme mené dans le cadre d’un cofinancement européen.
La convention de financement de 20 millions d’euros a été signée, lundi 19 décembre 2011, en marge du 1er Forum Méditerranéen de l’Eau à Marrakech avec l’Office National de l’Eau Potable (ONEP).

Le prêt est destiné à contribuer au Programme national d’assainissement pour 30 centres urbains, au bénéfice d’une population de plus de 570 000 personnes.

Une collaboration netre bailleurs de fonds européens

Ce concours s’inscrit dans le cadre d’un co-financement auquel participera l’Union européenne, au titre de la Facilité d’Investissement de Voisinage (UE/FIV), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Kreditanstalt fur Wiederaufbau (KfW), et le Royaume du Maroc, pour un montant total de 176 millions d’euros.

Dans le cadre de l’Initiative de reconnaissance mutuelle des procédures, l’Agence Française de Développement (AFD) assumera le rôle de chef de file des bailleurs.

La Coopération belge, avec une subvention de 23 millions d’euros, participera également au financement de la composante gérée par l’ONEP du Plan national d’assainissement. Entre les deux financements européens, une mutualisation des moyens est prévue, concernant l’assistance technique et le plan de communication. Une lettre d’entente entre l’AFD et la Coopération Technique Belge (CTB) a ainsi été signée le 14 décembre 2011.

La collaboration entre l’ONEP et l’AFD remonte à 1993 avec désormais neuf concours octroyés totalisant 180 millions euros, pour des projets d’eau potable en milieux urbain ou rural et des projets d’assainissement liquide en milieu urbain.