Bertrand Delanoë en visite au Maroc

Bertrand Delanoë, se rendra au Maroc du 30 septembre au 4 octobre afin de participer au 4ème  Congrès mondial de Cités et Gouvernement Locaux Unis (CGLU) en tant que Président fondateur d’honneur de cette association des élus locaux du monde. Pendant ce déplacement, il sera accompagné d’Anne Hidalgo, première adjointe et Présidente de la Commission Egalité des Genres de CGLU, et de Pierre Schapira, adjoint chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la francophonie.

 

Le déplacement du maire sera l’occasion de s’entretenir avec Fathallah Oualalou, maire de Rabat, et Mohamed Sajid, maire de Casablanca, avec qui il dressera un bilan d’étape sur les actions menées dans le cadre des pactes d’amitié et de coopération Rabat/Paris et Casablanca/Paris. Bertrand Delanoë rencontrera aussi les maires des autres villes marocaines membres de l’Association internationale des maires francophones dont le maire de Paris est le Président.

 

Cent ans du mouvement municipal international

Les 3000 participants attendus à Rabat pour le 4ème Congrès de CGLU célébreront le centenaire du mouvement municipal international, né en juillet 1913 lors de l’Exposition Universelle à Gand, avec la création de l’Union Internationale des Villes. Ayant pour thème général « Imaginer la Société et construire la démocratie », le congrès abordera les thématiques de l’amélioration de la qualité de vie, de la gestion de la diversité, de la nouvelle gouvernance ainsi que de la solidarité entre les territoires. Une réflexion sera également menée sur le devenir des Objectifs du Millénaire pour le Développement après leur terme en 2015 et la mise en place d’un nouvel agenda urbain mondial dans le cadre d’Habitat III en 2016.

 

 

Le maire et ses adjoints interviendront à plusieurs reprises pendant le Congrès, notamment :

 

Le 30 septembre et 1er octobre, Pierre Schapira interviendra dans le séminaire organisé par Platforma avec la Commission Européenne portant sur le Dialogue et le développement des capacités des autorités locales et régionales au Maghreb dans les domaines du développement et de la gouvernance locale. Il présentera les coopérations de Paris avec des villes du Maghreb dont Alger.

 

Le 1er octobre de 9h-12h, Anne Hidalgo présidera la Commission permanente de CGLU pour l’Egalité des Genres…

 

Le 2 octobre de 14h30-16h30, Bertrand Delanoë assistera à la cérémonie d’ouverture à l’Hôtel Sofitel Jardin des Roses et prononcera un discours lors de la célébration du Centenaire du Mouvement municipal.

 

 

Pour le programme complet : http://www.rabat2013.uclg.org/


Mariage homo avec des Français: le Maghreb notamment exclu

  • Selon une circulaire signée par Christiane Taubira, la ministre de la Justice, les citoyens homosexuels de 11 pays ne pourront pas se marier en France avec un citoyen français, a révélé aujourd’hui le site d’information en ligne streetpress.

 

Selon la loi, le mariage peut être célébré dès lors que l’un des futurs époux est Français ou réside dans l’hexagone. Exception faite des ressortissants de la Pologne, du Maroc, de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Serbie, du Kosovo, de Slovénie, de Tunisie, d’Algérie, du Laos et du Cambodge.

 

“Ainsi, lorsqu’un mariage sera envisagé entre deux personnes de même sexe, dont l’un des futurs époux est ressortissant de l’un de ces pays, l’officier de l’état civil ne pourra célébrer le mariage. En cas de difficultés, il conviendra que l’officier de l’état civil interroge le procureur de la République territorialement compétent”, peut-on lire dans la circulaire.

 

En cause des accords bilatéraux indiquant que la loi relative au mariage applicable est celle du pays d’origine. Une explication confirmée par le ministère de la justice, qui renvoie la balle au quai d’Orsay : « La révision de ces accords relève du ministère des Affaires étrangères ».