Maroc: importante délégation emmenée par l’Asmex et la CFCIM aux Rencontres Africa

C’est une quarantaine d’entreprises marocaines qui seront présentes aux Rencontres Africa 2018 emmenées par l’Association Marocaine des Exportateurs et par la Chambre de Commerce française au Maroc. Au delà des contacts d’affaires qu’elles souhaitent nouer, les entreprises marocaines sont considérées pour beaucoup d’entrepreneurs français comme des portes d’entrée pour pénétrer certains marchés africains. Le roi du Maroc a de son côté défini une politique très offensive sur l’Afrique où il a fait de nombreux déplacements. Les banques marocaines sont de leur côté plus offensives que les banques françaises  en Afrique.

Pour rencontrer ces entreprises il suffit de s’inscrire aux Rencontres Africa 2018 qui se dérouleront les 24 et 25 septembre à Paris.

Les thèmes principaux seront la santé, l’agroalimentaire et le BTP.

Conférence Internationale sur l’Investissement en Tunisie, TUNISIA 2020

Le potentiel économique de la Tunisie au cœur du programme de nombreuses conférences

La première Conférence Internationale sur l’Investissement en Tunisie, TUNISIA 2020, réunira investisseurs et partenaires économiques de la Tunisie en présence du  Président de la République Tunisienne, de chefs d’Etat et de Gouvernements étrangers, ainsi que de dirigeants d’institutions financières internationales, les 29 et 30 novembre 2016 à Tunis.

 

Nouveau code de l’investissement, nombreuses réformes du climat des affaires, loi d’urgence économique : le programme de conférences de TUNISIA 2020 met en valeur les opportunités uniques et exceptionnelles d’investissements que la nouvelle Tunisie vous offre. 

3 conférences plénières sont consacrées à la dynamique de développement du pays, examinée à travers :

 

9f17d74b-4932-46b7-aee4-594b8dacdd24.png

Son rôle de plateforme de services ouverte sur les marchés mondiaux

 

La Tunisie bénéficie d’une position géographique, d’infrastructures et de ressources humaines qui lui ont permis de devenir une destination offshore appréciée. Comment capitaliser sur ces atouts pour bâtir une économie diversifiée, davantage créatrice de valeur et d’emplois et devenir une plateforme de services aux portes d’un marché de plus de 800 millions de consommateurs ?

d5c9010f-5fff-43f0-9071-cd45fe2bab5b.png

Sa position de plateforme industrielle et logistique aux portes de l’Europe et de l’Afrique

 

Industries électriques, mécaniques, textile et pharmaceutique : dans de nombreux domaines, le tissu industriel tunisien dispose des compétences techniques et humaines lui permettant de monter en gamme et d’accroître la valeur ajoutée de ses productions.

1790e94f-726c-4bd7-83fe-188bb8cc6e86.png
Sa politique de développement intégré par l’économie verte

 

Les branches automobile et aéronautique jouent un rôle stratégique dans la modernisation de l’appareil industriel tunisien. Comment amplifier leur dynamisme, quels obstacles lever et quels marchés conquérir pour mieux les intégrer dans les chaînes de valeur mondiales ?

 

 

En participant à TUNISIA 2020, vous aborderez concrètement les nouveaux pôles de croissance et d’emplois qui se développent dans des secteurs aussi porteurs que l’économie numérique, le tourisme, l’éducation, les industries mécaniques et électriques, la santé, ou encore l’industrie textile. 

Plus de 50 projets d’investissements publics, privés et en PPP, pour un montant global de 60 milliards de dollars seront présentés à l’occasion de TUNISIA 2020.

 

 

Ne manquez pas ce rendez-vous incontournable pour explorer le potentiel de la Tunisie dans divers secteurs clés de l’économie, nouer des relations d’affaires efficaces et concrétiser des projets dans les secteurs de votre choix.

Communiqué

Lancement d’un Fonds de Colocalisation Franco-Tunisien

Le 5 février 2016 à Tunis, Bpifrance et la Caisse des Dépôts et Consignations de Tunisie ont lancé le Fonds de Colocalisation Franco-Tunisien (FCFT) afin de favoriser l’intégration régionale à travers des partenariats industriels, technologiques, et commerciaux équilibrés et pérennes entre les deux pays. Abondé à hauteur de 20 millions d’euros par Bpifrance et la CDC Tunisie et d’une durée de vie de 10 ans, le fonds sera géré par SIPAREX, du côté français, et AFRICINVEST, du côté tunisien.

Ciblant en priorité les PME performantes ou à fort potentiel, ce Fonds a plusieurs objectifs :

  • Développer l’activité des PME en France et en Tunisie ;
  • Promouvoir l’innovation ;
  • Développer les ventes à l’export ;
  • Promouvoir les emplois stables et à valeur ajoutée dans les deux pays.

Les secteurs privilégiés pour les investissements seront fixés à titre indicatif et non limitatif :

  • Les technologies de l’information et de la communication,
  • La santé,
  • La pharmacie et l’éducation,
  • Les industries agroalimentaires,
  • Les industries manufacturières, mécaniques et électroniques,
  • Le transport et la logistique,
  • Le tourisme,
  • Les loisirs,
  • Les énergies renouvelables et les cleantech.

En suscitant et en accompagnant la croissance de ces entreprises, le Fonds contribuera également à promouvoir l’innovation, la bonne gouvernance et la transparence, à développer les ventes à l’export et à promouvoir les emplois stables et à valeur ajoutée dans les deux pays.

Dans le cadre de ce fonds, deux études de projets ont été finalisées pour le démarrage des opérations, prochainement, avec une enveloppe d’un montant total de 2 millions d’euros pour chaque projet :

  • Le premier projet est un tour-opérateur majeur en France, ayant une grande part d’activité réalisée sur la Tunisie et le Maghreb, qu’AfricInvest va accompagner dans le cadre du rachat de l’une des plus importantes enseignes dans le secteur du tourisme «Havas Voyages».
  • Le deuxième projet est la société Menuiserie Aluminium du Sud, basée à Sfax, qui va bénéficier de l’accompagnement d’AfricInvest dans le cadre de son projet de redéploiement industriel et sa stratégie d’internationalisation en Afrique subsaharienne.

Mis à part le Fonds de colocalisation franco-tunisien, qu’AfricInvest souhaite en  élargir la taille, ce groupe est en train de travailler avec Bpifrance sur la création d’un autre fonds franco-africain de 100 millions d’euros, ayant la même politique d’investissement.


Newsweek classe la Tunisie meilleur pays d’Afrique

• L’importance de ce classement réside dans le fait qu’il place la Tunisie au même niveau que les pays les plus avancés en termes de chiffres et d’indicateurs.
• La Tunisie a occupé ce classement avancé au niveau continental dans les domaines qui englobent l’éducation, la santé, la qualité de la vie et le dynamisme économique.

Le magazine américain “Newsweek” a classé la Tunisie première au niveau africain dans son classement des “100 meilleurs pays dans le monde” en s’appuyant sur des données socio-économiques et politiques objectives et vérifiées.

La Tunisie a occupé ce classement avancé au niveau continental en obtenant 58,9 points sur un total de 100 points dans des domaines qui englobent l’éducation, la santé, la qualité de vie et le dynamisme économique.

L’importance de ce classement réside dans le fait qu’il place la Tunisie au même niveau des chiffres et des indicateurs avec les pays les plus avancés notamment les pays industrialisés et les pays émergents. La Tunisie a obtenu la 42ème place en matière de santé, de qualité et de coût de soins avec 75,85 points.

Ce classement avancé dans le domaine de la santé démontre la place importante accordée au secteur de la santé par la Tunisie qui considère l’être humain comme objectif ultime et finalité de l’effort de développement.

Dans ce même rapport, la Tunisie a été classée 58ème en ce qui concerne la croissance et le dynamisme économique, et a occupé la 60ème place en tant que meilleure destination pour la qualité de vie.

“Newsweek”, dont il faut rappeler qu’il est édité à New York et diffusé à 3 millions d’exemplaires, a souligné que ce rapport, publié lundi, est considéré comme l’enquête la plus complète jamais réalisée par le magazine dans ce domaine. Le magazine s’est basé sur des données, des chiffres, et des indicateurs socio-économiques et politiques actualisés et précis.

Il s’est appuyé sur des critères, considérés comme vitaux par les auteurs du rapport comme la “qualité de vie” qui englobe la richesse et les jours de repos, le “dynamisme économique” qui tient compte en même temps de la croissance économiques et du nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté ainsi que “l’éducation” et la “santé” qui allie l’accès aux soins, leur qualité et leur coût.

La Finlande a occupé la première place de ce rapport suivie successivement par la Suisse, la Suède et le Luxembourg.

Il est à rappeler que le rapport annuel du forum économique international de Davos sur la compétitivité globale de l’économie (2009/2010) avait classé la Tunisie au premier rang africain et au 40ème rang mondial parmi 133 pays compris dans ce classement.

La Tunisie a été également en tête des pays arabes qui bénéficient d’un bon niveau de vie selon le classement annuel de l’organisation irlandaise “International Living” considéré comme un observatoire de la qualité de vie dans le monde.

TAP