Pays arabes : Investissements encouragés

La Banque mondiale a annoncé qu’une de ses filiales, l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), allait débloquer un milliard de dollars d’assurances destinés à couvrir les risques dans les pays arabes pour les investisseurs étrangers.
L’Agence “mobilisera un milliard de dollars en capacité d’assurance pour l’Afrique du Nord, le Proche et le Moyen-Orient afin de retenir et encourager l’investissement direct étranger dans la région”, a indiqué la Banque dans un communiqué.

“Le besoin d’investissements en Afrique du Nord, au Proche et au Moyen-Orient qui créent des emplois et donnent des chances aux habitants de la région n’a jamais été aussi grand”, a expliqué l’institution.

Aller au devant des investisseurs

“L’assurance du risque politique de la MIGA peut être un instrument important de couverture pour les investisseurs qui pourraient s’inquiéter du maintien de leurs investissements actuels ou qui ont des projets dans la région”, a-t-elle ajouté.
Interrogée sur la durée concernée, un responsable de la gestion du risque à la MIGA, Paul Barbour, a expliqué à l’AFP que l’Agence visait “le moyen terme, soit trois, quatre ou cinq ans”.

“Nous tâchons d’anticiper [la demande des investisseurs, ndlr], ce qui vaut mieux que de réagir aux événements”, a-t-il dit. Il a ajouté que l’Agence était “bien capitalisée” pour fournir ce montant d’assurance. “Notre exposition globale dans la région représente 7% de notre fonds de roulement”, a-t-il souligné.