Le président Bouteflika a quitté la France

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, a quitté Grenoble et la France mercredi, à l’issue d’une hospitalisation de plus d’une semaine, selon la préfecture de l’Isère. Il aurait été opéré du genou ce qui devrait lui permettre de remarcher.

La présidence algérienne avait annoncé le 7 novembre la venue de M. Bouteflika à Grenoble pour des « contrôles médicaux périodiques », comme cela avait déjà été le cas en novembre 2014 et décembre 2015. Ses séjours précédents avaient duré un ou deux jours.

M. Bouteflika, affaibli depuis un accident vasculaire cérébral en 2013, a été pris en charge au Groupe hospitalier mutualiste (GHM) de Grenoble, où officie son cardiologue Jacques Monségu, qui a exercé précédemment à l’hôpital militaire du Val de Grâce, à Paris, en cours de restructuration.

 

Bouteflika est sorti de l’hôpital

  • Le président algérien Abdelaziz Bouteflika est bien sorti aujourd’hui de l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, comme l’ont révélé L’Opinion et Le Parisien.
  • Mais selon une source au ministère de la Défense contactée par le Figaro, le chef d’État algérien se trouve non pas dans un appartement de convalescence aux Invalides, mais a rejoint un centre dépendant du service de Santé des Armées dont le lieu n’a pas été précisé.

 

Le président algérien était hospitalisé depuis plus de trois semaines.