Maroc: EAU, ENVIRONNEMENT ET SERVICES URBAINS

Le groupe de nettoyage industriel Derichbourg (France) présent à Rabat depuis 2011 remporte plusieurs contrats de gestion à Marrakech, Oujda, Salé, El Jadida et Casablanca.

NORTON ROSE conseil pour le lancement de la première ligne de tramway à Casablanca

Le cabinet Norton Rose a fait part de son rôle de conseil du consortium formé par RATP Développement,  CDG et Transinvest, à l’occasion du lancement de la première ligne de tramway de Casablanca.

 

Norton Rose Morocco a assisté CDG, RATP Développement et Transinvest dans la négociation et la conclusion des accords relatifs à la formation du groupement attributaire de l’exploitation de la première ligne de tramway de Casablanca ainsi que dans ses négociations pour la signature du contrat d’exploitation avec Casa Transports, maître d’ouvrage du projet.

 

Le projet de tramway de Casablanca a été initié en 2004. Il fait partie des grandes recommandations du Plan de Déplacement Urbain. Son inauguration devrait avoir lieu en décembre prochain.

L’équipe du Groupe Norton Rose à Casablanca en charge de cette opération est constituée d’Alain Malek, Associé, et de Godefroy Le Mintier, Of Counsel.

 

Autres conseils juridiques : Casa Transports est conseillé par UGGC, représenté par Patrick Larrivée, Christophe Simonnet et Louis Dubois.

La négociation du contrat d’exploitation pour le compte de Casa Tram a également impliqué directement les services – notamment juridiques – de RATP Développement.

 

A propos de Norton Rose Morocco

Norton Rose Morocco appartient au Groupe Norton Rose, l’un des plus grands cabinets d’avocats d’affaires internationaux. Nous offrons une gamme complète de services juridiques à de nombreuses institutions financières et entreprises mondiales de premier plan grâce à nos bureaux situés en Europe, en Asie, en Australie, au Canada, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine ainsi qu’en Asie centrale. Connaître le métier de nos clients et apprécier les enjeux de leur secteur d’activité est pour nous essentiel.

Nos avocats partagent leurs savoir-faire industriels et leurs expertises sectorielles par delà les frontières, nous permettant ainsi d’accompagner nos clients dans le monde entier. Le Groupe dispose d’une grande expérience dans les secteurs suivants : institutions financières, énergie, infrastructure,  mines et matières premières, transport, technologie et innovation, pharmaceutique et sciences de la vie.

Le Groupe Norton Rose compte plus de 2 900 avocats actifs dans ses bureaux situés à Abou Dhabi, Almaty, Amsterdam, Athènes, Bahreïn, Bangkok, Bogota, Brisbane, Bruxelles, Calgary, Canberra, Cape Town, Caracas, Casablanca, Dubaï, Durban, Francfort, Hambourg, Hong-Kong, Johannesburg, Londres, Melbourne, Milan, Montréal, Moscou, Munich, Ottawa, Paris, Pékin, Perth, Le Pirée, Prague, Québec, Rome, Shanghai, Singapour, Sydney, Tokyo, Toronto et Varsovie et dans des bureaux associés situés à Hô Chi Minh-Ville et Jakarta.

Le Groupe Norton Rose comprend Norton Rose LLP, Norton Rose Australia, Norton Rose Canada LLP, Norton Rose South Africa (constitué sous le nom de Deneys Reitz, Inc.) et leurs sociétés affiliées respectives.


Maroc : Le Roi appelle le CES à élaborer une nouvelle charte sociale

Le Roi Mohammed VI a appelé le Conseil économique et social (CES) à « veiller avec la plus haute attention à l’élaboration d’une nouvelle charte sociale, fondée sur des partenariats contractuels majeurs ».

Dans un discours prononcé, lundi à Casablanca, lors de la cérémonie d’installation du CES, le Roi a affirmé que ces partenariats contractuels majeurs sont « propres à créer un environnement sain pour gagner les paris liés à la modernisation de l’économie, au renforcement de sa compétitivité et à la dynamisation de l’investissement productif », outre l’implication de tout un chacun à « l’effort engagé pour assurer le développement à une cadence accélérée, en vue de réaliser une juste répartition de ses fruits, dans le cadre de l’équité sociale et de la solidarité nationale ».

« Etant donné que la formation est inscrite au coeur des attributions du Conseil », le Roi a dit attendre des membres du CES qu’ils proposent « des solutions efficientes à la problématique de la qualification des ressources humaines », précisant que celles-ci doivent « disposer d’une formation professionnelle et d’un enseignement technique leur permettant d’accéder au marché de l’emploi et de satisfaire aux exigences des stratégies sectorielles et des chantiers structurants du pays ».

Le Souverain a souligné que le but ultime recherché à ce propos est « d’assurer les conditions d’une vie digne à tous les Marocains, surtout aux plus démunis, et de réaliser un développement global permettant de créer des emplois productifs, notamment au profit de la jeunesse que Nous plaçons au coeur de Notre politique de développement ».

Le roi du Maroc a réaffirmé sa volonté inébranlable « d’aller de l’avant dans la concrétisation du modèle marocain, dont Nous réaffirmons le caractère irréversible », ajoutant que « Nous ne nous contenterons pas d’en préserver les acquis, mais Nous entendons plutôt le consolider par de nouvelles réformes, et ce, dans le cadre d’une profonde symbiose et d’une totale synergie entre Nous-même et toutes les composantes de Notre peuple fidèle ».

Le Roi s’est dit tout aussi attaché à « la poursuite de la réalisation des réformes structurantes, suivant une feuille de route dotée d’une vision et d’objectifs clairement définis, et fondée sur l’étroite symbiose entre le Trône et le peuple. Notre but ultime est d’assurer à tous les Marocains les conditions propices à l’exercice d’une citoyenneté digne, dans le cadre d’un Maroc avancé, solidaire et jouissant de son unité et de sa souveraineté pleines et entières ».

Driss Guerraoui, secrétaire général du CES

Driss Guerraoui, que le Roi Mohammed VI a nommé lundi secrétaire général du Conseil économique et social (CES), est un économiste expert des questions sociales.

M. Guerraoui, qui occupe le poste de conseiller à la primature chargé des affaires sociales, est membre du conseil d’administration du Conseil international de l’action sociale dont il est président de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Il est également membre du comité scientifique du Centre de recherche Jacques Berque et ancien membre du Conseil national de la jeunesse et de l’avenir.

Source MAP

Maroc Telecom : Chiffre d’affaires en hausse de 6% au 1er semestre

Le groupe Maroc Telecom a annoncé avoir réalisé au cours du 1er semestre 2010 un chiffre d’affaires consolidé de 15,4 milliards de dirhams (1,4 milliard d’euros), soit une hausse de 6%, par rapport à 2009. « Ces réalisations s’expliquent par la bonne tenue du marché national et les performances satisfaisantes des filiales « en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso et au Gabon », a indiqué Maroc Telecom dans un communiqué publié à Casablanca. L’opérateur historique marocain a en outre révélé que son résultat net part du groupe s’est élevé à 4,4 milliards de dirhams (environ 410 millions d’euros) en « retrait » de 4,1% par rapport à 2009. Ce « retrait » est dû à une « croissance des charges financières liées aux investissements (…) et à l’acquisition de la Sotelma (Mali) », a encore précisé le groupe marocain. Rappelons que Maroc Telecom a acquis, en juillet 2009, la compagnie malienne Sotelma pour 3,1 milliards de dirhams (environ 280 millions d’euros).