Algérie/Projet de loi de finances 2014 : de nouvelles mesures incitatives pour l’investissement

Le projet de loi de finances 2014 comprend de nouvelles mesures incitatives pour l’investissement, ainsi que des dispositions de nature à promouvoir les activités économiques utiles telles que la simplification des procédures administratives » et « l’allègement des mesures d’agrément des nouveaux projets d’investissement ». que , selon le directeur général de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI), Abdelkarim Mansouri.

Une rencontre en faveur d’une nouvelle dynamique de l’investissement local et de l’accompagnement aux investisseurs a réuni début novembre des opérateurs économiques et des investisseurs des wilayas de Bejaia, Constantine, Sétif, Skikda, Jijel et Mila. Le wali de Mila, Abderahmane Kaddid, a souligné quant à lui « l’importance de l’amélioration du climat des affaires dans la wilaya aux grandes potentialités agricoles, naturelles et touristiques » avant de faire état de la validation, par le Comité d’assistance à la localisation et la promotion de l’investissement et de la régulation du foncier (CALPIREF), de 143 projets sur 1.700 dossiers présentés.

Source : AND

L’ANDI (Algérie) et l’ACIM (France) coopèrent pour la promotion de l’investissement des diasporas d’origine algérienne

L’Agence pour la coopération internationale et le développement local en Méditerrané (ACIM) et l’Agence Nationale de Développement de l’Investissement (ANDI), membre fondateur du réseau ANIMA, ont signé un accord de partenariat portant principalement sur la création d’un dispositif d’appui aux investissements de la diaspora algérienne dans leur pays d’origine et sur la formation de cadres de l’ANDI dans le domaine de la promotion de l’investissement. Parallèlement à ces activités, l’ANDI met en ligne des statistiques régionales sur les investissements déclarés, consultables dès a présent sur la plateforme dédiée.