Santé – Accompagner la création d’une clinique privée de cancérologie en Tunisie

Les besoins de santé en Tunisie évoluent fortement (transition épidémiologique et vieillissement de la population), l’étude disponible ce jour a placé le cancer parmi les 3 premières causes de décès en Tunisie. Tous les paramètres convergent vers une tendance à la hausse de l’incidence des cancers au cours des prochaines années. Le système de soins publics, s’il est relativement performant pour couvrir les besoins de santé « traditionnels », l’est moins pour la prise en charge des pathologies chroniques et émergentes correspondant à un problème majeur de santé publique aujourd’hui en Tunisie. La création de la Clinique Hannibal s’inscrit dans une politique d’incitation menée par les pouvoirs publics visant le développement du secteur privé de soins. La mise en œuvre de la réforme de l’assurance maladie a donné une perspective d’extension de la population solvable.

Objectifs

Participer au financement de la première clinique privée de cancérologie en Tunisie, dont le tour de table comprend notamment une équipe de gestionnaires avisés et un groupe de médecins comptant parmi les plus grands praticiens des spécialités couvertes par la clinique.

Descriptif du projet

Le projet consiste en la construction et l’exploitation d’une clinique privée médico-chirurgicale sous la dénomination de la « Clinique Internationale Hannibal ». Située dans un emplacement stratégique aux Berges du Lac à Tunis, elle sera dotée de 153 lits, ce qui en fera l’une des plus importantes cliniques en Tunisie en termes de capacité. Faisant une large place à la cancérologie, ce projet comprendra également un pôle cardiovasculaire et un pôle de traumatologie orthopédique. Le plateau technique envisagé comprend l’ensemble des équipements depuis le dépistage jusqu’au traitement et aux soins palliatifs, correspondant aux meilleurs standards internationaux, et conduit par une équipe de praticiens tunisiens de grand renom.

Impacts

Ce projet permet de pallier les limites de l’offre de soins publique pour une meilleure couverture de la demande et un désengorgement de certains services des CHU dans la prise en charge des pathologies chroniques et émergentes telles que cancérologie, problème majeur de santé publique, et de favoriser le développement et la diffusion de nouvelles technologies ; Il propose un environnement professionnel attractif pour de nouveaux médecins, ce qui constitue un frein à la fuite à l’étranger des professionnels de santé qui auront plus de possibilités de trouver, en Tunisie, des conditions favorables à leur installation.

Date et montants

Démarrage : 2009
Financement : Prêt senior d’un montant de 7,5 millions de Dinars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *