Révélations WikiLeaks: Mandela et Khadafi mentionnés

A en croire le Daily Mail, Nelson Mandela, l’ancien président sud-africain et héros de la réconciliation nationale, serait cité dans les Statelogs américains, nouveau nom après les Warlogs irakiens, des révélations de WikiLeaks. Selon owni.fr,  il y serait vivement critiqué, en compagnie d’autres leaders pas toujours recommandables pour les Occidentaux, tels que le président du Zimbabwe Robert Mugabe, son homologue afghan Hamid Karzai, ou le guide libyen Mouammar Khadafi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *