Pierre Lellouche souligne le caractère particulier des relations franco-marocaines

Le secrétaire d’Etat français chargé des Affaires européennes, Pierre Lellouche, a souligné que les relations franco-marocaines sont « exceptionnelles et fraternelles », notant la concordance de vues entre les deux pays sur de nombreuses questions d’intérêt commun.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre marocain, Abbas El Fassi, en marge d’une réunion informelle des dirigeants du Groupe 5+5 tenue dans la capitale libyenne, M. Lellouche a indiqué que ses entretiens avec M. El Fassi ont été l’occasion de passer en revue les relations entre l’Union européenne et le Maroc, qui bénéficie d’un « statut avancé » auprès de l’UE.

La réunion a également abordé plusieurs projets économiques qui s’inscrivent dans le cadre de la coopération entre les deux parties, tels le projet de Train à grande vitesse (TGV) qui reliera Tanger à Casablanca, et d’autres projets d’infrastructures et de développement économique, a affirmé le haut responsable français.

Le devenir du groupe 5+5 et son rôle dans l’accompagnement de la coopération et du développement des pays membres a également été au centre de cet entretien, a ajouté M. Lellouche qui a salué les grands chantiers mis en oeuvre au Maroc dans plusieurs domaines, notamment les grands projets économiques, le processus démocratique, la lutte contre la corruption et la réforme de la justice.

Ces entretiens, qui ont eu lieu en marge de la participation des deux pays aux festivités de la Révolution du 1er Septembre, se sont déroulés en présence d’une délégation marocaine comprenant notamment l’ambassadeur du Maroc en Libye, Moulay Mehdi Alaoui, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Youssef Lamrani et le conseiller du Premier ministre, Omar Ait Saleh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *