Mauritanie : Les sénateurs adoptent l’accord de prêt destiné au câble sous-marin

Les sénateurs mauritaniens ont adopté mardi, lors d’une séance plénière, l’accord de prêt qui sera signé entre le gouvernement de la République islamique de Mauritanie et la Banque européenne d’investissement (BEI), destiné au financement du projet de câble sous-marin entre l’ouest africain et l’Europe (ACE).

Le gouvernement était représenté à cette plénière, sous la présidence de M.Ba Mamadou dit M’baré, président du Sénat, par le ministre délégué auprès du ministre de l’Education chargé de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication, Mohamed Ould Khouna.

Au sujet des résultats attendus du projet, le ministre a précisé que le câble marin permettra un accès au haut débit pour :

– Améliorer l’offre publique des services de base,

– Améliorer la compétitivité de des entreprises,

– Attirer l’implantation de compagnies étrangères.

Le ministre a ajouté que, dans le cadre de ce projet, il a été décidé la création d’un groupement d’intérêt économique dénommé ” INTERNATIONAL MAURITANIA TELECOM” regroupant l’Etat mauritanien via la MAURIPOST et les 3 opérateurs de télécommunications (MAURITEL, MATTEL et CHINGUITEL) et le secteur privé.

Source ANI

Mauritanie: L’AFD accorde 20 M€ au secteur de l’électricité mauritanien

20 millions d’euros, c’est le montant octroyé par l’Agence française de développement (AFD) à la Mauritanie pour l’année 2011, dont une partie est destiné à la réforme du secteur de l’électricité, indique un communiqué.
Le document rappelle que la Mauritanie a entrepris une politique de réforme de son secteur d’électricité avec un schéma directeur de la production et du transport de l’énergie, une stratégie de développement des Energies renouvelables et un programme de maîtrise de l’énergie.
Le cadre opérationnel de cette politique prévoit également le redressement du secteur et de la Société mauritanienne d’électricité (SOMELEC).
Selon mauritanie-web.com, la Mauritanie s’est fixée pour objectif de passer de 50 à 80% d’électrification urbaine du pays au cours des 5 prochaines années (2011-2015), conformément au Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP) et aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).
Dans le même temps, la proportion des énergies renouvelables sera portée à 15% en 2015 et 20% à l’horizon 2020.

Mauritanie : ANI MOBILE se connecte à Mauritel Mobile

L’Agence Nouakchott d’Information (ANI) a lancé jeudi matin son service «ANI Mobile» pour les informations urgentes sur téléphone portable, en arabe et en français, en collaboration avec l’opérateur Mauritel Mobile.

Pour les abonnés de Mauritel, il suffit d’envoyer le chiffre «1», par SMS au numéro 1514, pour l’arabe, ou le chiffre «2» au même numéro, pour le français.

Ainsi, l’Agence Nouakchott d’Information (ANI) devient la seule agence de presse en Mauritanie à avoir un service (ANI MOBILE) d’informations urgentes sur téléphone portable en deux langues (arabe et français) sur les trois opérateurs de téléphonie implantés en Mauritanie:

Il convient de souligner que le service ANI Mobile fournit à ses abonnés les dernières informations de l’actualité nationale et internationale, avec précision, rapidité et objectivité, moyennant 990 UM/HT pour un abonnement mensuel.

Mauritanie : La Chine finance une faculté de médecine à l’Université de Nouakchott

M. Sidi Ould Tah, ministre des Affaires économiques et du développement et l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, SEM Zhang Xun ont signé, à Nouakchott, un accord au terme duquel la partie chinoise accorde à la Mauritanie un don pour le financement de la construction et l’équipement d’une faculté de médecine à l’Université de Nouakchott.

La Mauritanie est désormais reliée au câble sous-marin Europe-Afrique

A l’instar de 14 autres pays africains, la Mauritanie est désormais connectée, depuis le 7 avril 2010, au câble sous-marin à fibre optique reliant l’Europe à l’Afrique. C’est Mohamed Ould Khouna, le ministre de Formation professionnelle et des Nouvelles technologies, qui l’a annoncé à l’Agence mauritanienne d’information (AMI).

Notons qu’il ne s’agit pas d’un phénomène de mode, car cette nouvelle connexion présente bien des avantages, notamment en termes de désenclavement en matière de télécommunications avec une possible réduction des coûts, de meilleur accès au haut débit d’Internet et surtout de compétitivité au plan économique.