Maroc: MFADEL et REALITES Afrique signent un partenariat à composante hôtelière et mixte

Le groupe de développement territorial français REALITES, à travers sa filiale REALITES AFRIQUE, et le Groupe MFADEL ont signé un accord de partenariat pour le développement d’un projet à usage mixte au sein du pôle urbain Casa Anfa, intégrant des composantes hôtelières, bureaux, résidentielles, centre de conférence et commerces.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’appel d’offres initié par l’Agence d’Urbanisation et de Développement d’Anfa (AUDA) pour le développement d’un projet à dominante hôtelière au sein de la première tranche de Casa Anfa.

REALITES AFRIQUE et le Groupe MFADEL se sont ainsi rapprochés en associant leurs expertises pour consolider la capacité hôtelière et résidentielle de standing de la ville de Casablanca en proposant une offre complète et adaptée aux besoins des entreprises, actifs et résidents du pôle urbain Casa Anfa.

Implanté sur un foncier de 12.000 m² au cœur du quartier « Anfa Cité de l’Air », à proximité de la Place Financière « Casa Finance City », le projet bénéficie d’une situation idéale sur boulevard Moulay Abdellah Ben Cherif. Il est desservi par le tramway et offre une excellente connexion au centre-ville et au réseau autoroutier, permettant de rejoindre l’aéroport international Mohammed V en moins de trente minutes en voiture.

Doté d’une forte dimension environnementale, illustrée par la présence de nombreux espaces verts, le projet s’inscrit dans un site emblématique au sein duquel se côtoieront des lieux de vie et de travail ainsi que des équipements de proximité.

Dans ce cadre de vie d’exception, le projet propose une offre variée et qualitative à usage mixte :

• Un hôtel 5 étoiles ;

• Un hôtel 4 étoiles ;

• Un appart hôtel ;

• Un centre de conférences ;

• Des immeubles à usage résidentiel ;

• Un immeuble de bureaux ;

• Des commerces de proximité.

Source: extraits communiqué de presse

Maroc: Année record pour le tourisme avec 11,35 millions de visiteurs

Le Maroc a connu un nombre record de touristes en 2017 avec 11,35 millions de visiteurs, soit 10% de plus que l’année précédente, dépassant pour la première fois la barre des 11 millions.

Cette progression concerne les principaux marchés émetteurs du royaume (France, Espagne, Allemagne), alors que les « marchés émergents » comme la Chine et le Brésil ont enregistré de « fortes croissances », a précisé dans un communiqué le ministère du Tourisme.

Les recettes touristiques en devises ont, elles, atteint 69,7 milliards de dirhams en 2017 (6,16 milliards d’euros) contre 64,2 milliards de dirhams (5,67 milliards d’euros) une année auparavant.

Selon ce bilan officiel, le volume des nuitées a également augmenté de 15% pour un taux d’occupation de 43%, soit trois points de plus qu’en 2016.

Les plus fortes croissances ont été enregistrées à Fès (nord), Ouarzazate (sud), Tanger (nord) et Marrakech (sud), a ajouté le ministère marocain, qui s’est félicité de cette « année exceptionnelle ».

La croissance de ce secteur clé de l’économie marocaine intervient après plusieurs années de quasi-stagnation.

Le tourisme marocain a notamment bénéficié en 2017 d’un renforcement des liaisons aériennes, avec de nouvelles lignes vers l’Europe lancées par des compagnies low-cost, et plusieurs vols intérieurs opérés par la compagnie nationale Royal Air Maroc.

Le tourisme représente 10% de la richesse du royaume et constitue son deuxième employeur, après l’agriculture. Avec les exportations et les transferts financiers des Marocains vivant à l’étranger, il est l’une des principales sources de devises du pays.

Air France inaugure ses nouveaux vols vers Marrakech

Fin mars, Air France a inauguré sa nouvelle liaison vers Marrakech au départ de Paris-Charles de Gaulle avec trois nouveaux vols hebdomadaires en Airbus A320. Pour la saison estivale, les clients d’Air France peuvent s’envoler vers le Maroc depuis Paris avec jusqu’à 54 vols hebdomadaires vers quatre destinations marocaines.

Air France relie désormais Paris-Charles de Gaulle à Marrakech tous les mercredis, vendredis et dimanches en Airbus A320, d’une capacité de 174 sièges et équipé des toutes dernières cabines de voyage moyen-courrier.

Cette nouvelle offre répond à la stratégie offensive d’Air France-KLM dans le cadre de son projet Trust Together. La croissance de la flotte du Groupe combinée à une utilisation plus rationnelle de ses avions, lui permet de proposer de nouvelles destinations en Europe durant la période de forte demande estivale.

Tourisme au Maroc: les prévisions 2016 portent sur 10,6 millions d’arrivées et 60 MMDH de recettes en devises

Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a estimé que les prévisions 2016 du secteur du tourisme portent sur 10,6 millions d’arrivées et 60 MMDH de recettes en devises.

 

Le secteur s’attend également a atteindre une capacité global de 241.000 lits et 520.000 emplois, a souligné M. Haddad qui était l’invité mardi du Forum de la MAP autour du thème: « Quelle résilience durable du tourisme au Maroc après les attentats de Paris ? ».

 

Le ministre a, par ailleurs, annoncé la création prochaine d’un fonds de garantie et d’un fonds de restructuration ainsi que la mise en place d’un tour opérateur national.

 

 

Source Atlasinfo

Un futur Salon du tourisme africain au Maroc?

En marge de la participation du Royaume à la 5ème édition du Salon International du Tourisme d’Abidjan (SITA 2015), le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a annoncé l’ouverture prochaine d’une antenne de l’ONMT à Abidjan, qui servira de plateforme à l’ensemble des pays de la région. Par ailleurs, la mise en place de nouvelles dessertes aériennes reliant Abidjan à Marrakech et Fès serait à l’étude. L’objectif est de saisir les opportunités de coopérations dans le domaine du tourisme.

Maroc, l’éternel enchantement / dans Echappées Belles, France 5

Sophie Jovillard propose une plongée dans le nord du Maroc, elle déambule dans les villes qui ont fait et font son histoire et sa légende, de Tanger, la rebelle inspirante, à Fès,le coeur respirant, en passant par la mystique Chefchaouen, la romaine Volubilis et l’impériale Meknès une balade à la recherche des racines de ce pays mythique….

A Tanger – une ville aux influences européennes, Sophie en compagnie de Jean-Olivier Arfeuillère entame son tour par le marché des producteurs, et des tissus, les souks et en chemin traverse les endroits mythiques comme le parc de la Mendoubia, le Grand Socco. visite également du musée de la Casbah… Fin de la visite sur les terrasses en escalier du café Hafa, dont la vue a fait la réputation.

Quelques kilomètres à l’ouest de Tanger, Sophie découvre les abords plus sauvages de la côte. Le Cap Spartel et son phare veillent sur l’entrée du détroit de Gibraltar… Le jour pâlit au cœur de la Kasbah, lorsqu’ils partent à la rencontre des Fils du Détroit, cinq “papis” musiciens qui jouent tous les soirs de la musique arabo-andalouse traditionnelle. L’oud, la flûte et le violon s’élèvent et bercent Tanger…

Sophie fait route vers Chefchaouen, la “bleue”. La ville est connue pour ses murs bleus et ses sources d’eau ! L’impression de s’immerger dans un Maroc authentique, qui prend peu à peu le pas des nouvelles tendances : l’écologie, à travers de nombreuses initiatives locales. Visite guidée aux cotés d’Abdellatif. A Meknès, Sophie y retrouve Hanane, une cavalière, avec ses amies elle font une démonstration de tbourida, un art équestre traditionnel. Puis, direction Volubilis où il subsiste d’importants vestiges romains. En pleine nature, les ruines romaines étendent leurs souvenirs sous ses yeux. Là, Sophie retrouve Tarik pour une immersion dans une exploitation agricole tournée vers le bio, puis cueillette de  fèves – C’est la saison !

A Fès, ville impériale gardienne de certains savoir-faire centenaires, Sophie a rendez-vous avec Layla, architecte de formation et impliquée dans la réhabilitation de la médina. Ensemble, elles poussent les portent des ateliers de plusieurs artisans.

C’est en musique que se termine la visite avec Nouhaila El Kalai, une jeune prodige du malhoun, chant traditionnel marocain.

Echappées Belles, c’est aussi six zoom :

Tanger, porte de l’Europe / L’envol des acrobates / Dans les villages du Rif / L’âne, le 4×4 berbère en réparation / Latifa, la petite princesse de fantasia / La famille Zniber, une dynastie marocaine / Fès aux mille et une saveurs.

FRANCE  5 / ECHAPPEES BELLES : MAROC, L ETERNEL ENCHANTEMENT / SAMEDI 2 MAI A 20.35


Vueling lance une nouvelle ligne entre Paris-Orly et Tanger pour l’été 2015

Le nouveau vol vers la ville marocaine sera opéré à partir du 19 juillet 2015 par la compagnie aérienne espagnole. Avec plus de 10 000 sièges mis en vente pour la période estivale, Tanger est la vingt-deuxième destination opérée par Vueling depuis l’aéroport d’Orly.

Vueling, la première compagnie aérienne entre la France et l’Espagne en nombre de passagers transportés, poursuit sa croissance à l’aéroport de Paris-Orly et annonce une nouvelle ligne directe vers Tanger, au Maroc. A cette nouvelle desserte qui connectera Paris à la ville du nord du Maroc dès juillet, s’ajouteront 4 autres nouveautés déjà annoncées pour la saison estivale 2015, depuis l’aéroport d’Orly : Milan et Bari, en Italie, et Fuerteventura et Lanzarote, dans les îles Canaries, en Espagne. Avec cette nouvelle ligne, Vueling totalise 22 lignes directes, opérées depuis Paris-Orly pour la saison estivale ; en plus des 4 en fonction depuis l’aéroport de Charles de Gaulle.

 

La nouvelle liaison de Vueling qui reliera la capitale française à Tanger sera initiée le 19 juillet prochain. Elle comptera deux fréquences hebdomadaires, qui permettront aux Franciliens de voyager de manière économique et pratique, en profitant des services premium de la compagnie aérienne.

 

« Avec ce vol Orly-Tanger, Vueling amplifie ses liaisons avec le Royaume du Maroc. Au départ de Barcelone, cette compagnie dessert d’ores et déjà Marrakech, Rabat, Casablanca, Nador, Tanger et Fez. Cette nouvelle liaison directe étend le choix des Français, particulièrement attachés au Maroc où ils voyagent régulièrement en famille, pour des trekking en solitaire ou pour voyages d’affaires également », se réjouit Linda Moreira, Directrice France et Afrique de Vueling.


Tourisme : le Maroc sur le podium des pays les plus accueillants au monde

Selon le rapport du Forum Economique Mondial (WEF), le Royaume chérifien a obtenu la mention «très bien» et se positionne dans le top 3 des 140 pays analysés, juste derrière l’Islande et la Nouvelle-Zélande.

 

Selon le rapport du Forum Economique Mondial (WEF), le Royaume chérifien a obtenu la mention «très bien» et se positionne dans le top 3 des 140 pays analysés, juste derrière l’Islande et la Nouvelle-Zélande.

D’une qualité d’accueil exceptionnelle, le Maroc est en passe de surpasser l’Afrique du Sud en tant que première destination africaine. Le Royaume a d’ailleurs vu son nombre de touristes passer de 8 millions en 2010 à 11 millions en 2014.