Libye : Solar Power étudie un nouvelle station de dessalement d’eau de mer

L’allemand Solar Power Group a remporté un contrat de 650 000 euros pour l’étude et la conception d’une centrale électrique et d’une station de dessalement d’eau de mer en Libye.

Libye : Consolidation des relations d’affaires avec les Emirats Arabes Unis

Libya and UAE has just inked a double taxation agreement with a view to facilitating trade business partnerships between both countries. According to the Tripoli Post, this agreement ‘[…] also facilitates capital and investment transfer between the two countries. The process harmonizes financial principles and standards applied at both, the origin and destination country for investors. The agreement confirms that tax collection will be done in the country of domicile of the investor or business. The agreement has a sizeable and effective impact on reducing the financial burden arising from financial or economic double taxation.[…]’

Source: Tripoli Post

Libye : Livraison d’un paquebot français

La France et la Libye ont conclu officiellement, le 30 juin 2010, un contrat de livraison par les chantiers navals STX de Saint-Nazaire d’un paquebot de croisière à la compagnie publique libyenne GNMTC. « Face aux enjeux industriels, économiques et sociaux, et dans la continuité de sa prise de participation dans STX France, l’État est pleinement mobilisé aux côtés de l’entreprise« , a indiqué le président Nicolas Sarkozy.


Le Suisse Joseph Deiss remplace le Libyen Ali Treki à la présidence de l’Assemblée générale de l’ONU

L’ancien chef du gouvernement suisse, qui avait œuvré il y a huit ans, à l’entrée de la Suisse aux Nations Unies, a été choisi pour occuper le poste de président de la 65ème Assemblée générale de l’ONU. Joseph Deiss, 64 ans, succèdera ainsi au Libyen à Ali Treki, à la mi-septembre 2010.

Acceptant ce poste avec «beaucoup d’espoir et de solides convictions», il a expliqué l’entrée du monde dans une ère d’interdépendance croissante : «Tout va plus vite, de nouveaux défis ont émergé –changements climatiques, crise financière et économique, terrorisme et crime organisé globalisé, extrémisme de tous les genres- en plus des défis traditionnels posés par les conflits armés et la pauvreté dans le monde». Il a également «été frappé par l’importance donné dans la Charte à la notion d’amitié qui va bien au-delà de l’idée de la défense des intérêts des pays», a-t-il souligné au cours de la conférence de presse qui a suivi son élection.

Le premier évènement majeur qui attend le nouveau président de l’Assemblée générale sera le Sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) organisé en septembre au siège de l’ONU, à New York et au cours duquel les Etats Membres doivent réaffirmer leur engagement à atteindre les ODM d’ici à 2015.

Ancien professeur d’économie, Joseph Deiss a également expliqué qu’il entendait dédier l’agenda de la 65ème Assemblée général aux questions de gouvernance globale en générale et de gouvernance économique en particulier, à la réforme du Conseil de sécurité, au changement climatique, à la protection de la biodiversité et à la sécurité alimentaire.

De nouvelles privatisations de banques en préparation

Pendant longtemps détenteur de 90% de six banques publiques, la Banque centrale de Libye prépare l’ouverture du capital de quatre autres banques : « Libyan Arab Foreign Bank », « NCB », et du mastodonte né de la fusion de « Jumhouria Bank » et « UMMA Bank, après avoir cédé 19% de « Sahara Bank » à la BNP, et de la « Wahda Bank », à l’Arab Bank.

Ces opérations s’inscrivent dans le cadre de la réforme du système bancaire libyen, entamée en 2007.