Les Assises de la Transformation Digitale en Afrique, les 25, 26 et 27 octobre 2017 à Paris

Un Sommet international pour redéfinir la coopération entre l’Union européenne et l’Union africaine dans le numérique

Paris, les 25, 26 et 27 octobre 2017 au Ministère de l’Economie et des Finances

139 Rue de Bercy, 75012 Paris

Du 25 au 27 octobre, Bercy accueillera les Assises de la Transformation Digitale en Afrique, sur le thème « Coopération, entrepreneuriat et innovation, trois piliers au cœur de la transformation numérique ». Plusieurs dizaines de décideurs africains et européens (délégations ministérielles, agences du numérique, entreprises, opérateurs télécoms, bailleurs de fonds, startups, experts et IT Managers) sont attendus pendant ces 3 jours.

 

Cette année, l’Union européenne et l’Union africaine ont inscrit dans leur agenda une meilleure redéfinition de la coopération avec une priorité donnée au secteur numérique. Cette volonté à la fois commune et inédite de placer le numérique au cœur des accords constitue une opportunité réelle pour les acteurs du numérique pour justement inviter l’UE, via le Fonds européen de développement qui consacre plus de 30 milliards d’euros d’investissements à la coopération en Afrique, à s’orienter vers de nouveaux mécanismes de financement.

 

C’est dans ce contexte que le Centre de Conférence Pierre Mendès France de Paris-Bercy s’apprête à accueillir la sixième édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique (www.lesatda.com), organisée par le magazine panafricain CIO Mag, en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises (DGE). Une édition 2017, qui permettra aux principaux acteurs privés et décideurs publics de l’écosystème numérique de débattre des enjeux auxquels le continent doit faire face dans la construction de son destin numérique.

 

Les #ATDA2017 se prolongeront à l’occasion du 4ème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements UE/UA (Abidjan, 29-30 novembre). A la veille du Sommet, le 28 novembre, la seconde partie des ATDA sera organisée à l’Institut Français d’Abidjan pour une session d’échanges et de synthèses des recommandations.

 

 

12 thématiques couvrant les préoccupations des acteurs locaux et internationaux de la transformation numérique de l’Afrique :

  • E-Commerce, Mpaiement, transfert de fonds : les Postes face aux défis du numérique
  • Aménagement numérique des territoires : quel modèle de financement (Partenariat Public-Privé) ?
  • Datacenter & Energie : anticiper l’accroissement des données pour faire face à l’explosion des besoins
  • Le numérique dans la perspective du Sommet UA-UE d’Abidjan
  • Formation et management des talents
  • Open Data/ Données ouvertes : partage d’expériences pour un développement durable
  • Financer le développement du numérique en Afrique
  • Cybersécurité : défis et réalités en Afrique
  • Identité numérique et E-Citoyenneté : lever les écueils de la conduite aux changements
  • Gouvernance électronique : comment réussir le pari de la modernisation de l’Etat ?
  • Startups & innovation : quelle stratégie pour renforcer l’écosystème des startups ?
  • Diaspora africaine : l’autre vivier de talents pour réussir la transformation numérique

 

 

  • Le programme complet de la sixième édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique, est disponible ici

 

  • Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel des ATDA 2017

 

 

Communiqué

Inventy met le cap sur Dubaï et la Tunisie

L’ouverture de deux filiales à Dubaï et en Tunisie porte à huit le nombre de pays couvert par la société sophipolitaine spécialisée dans l’optimisation et la sécurisation des processus logiciels SAP.

La pépite sophipolitaine Inventy poursuit son développement à l’international. Dans sa ligne de mire, le Maghreb et le Moyen-Orient avec la récente implantation de deux filiales, en Tunisie et à Dubaï. Ce qui porte à huit le nombre pays couverts par l’entreprise, déjà présente en France, Etats-Unis, Canada, Suisse, Royaume-Uni et Norvège.

Ascension rapide

Fondée en 2012 par David Houssemand, Inventy accompagne ses clients pour rendre les solutions SAP, utilisées par quelque 310.000 organisations dans le monde, plus agiles, plus sécurisées et moins chères. Une offre d’optimisation et de sécurisation des processus logiciels SAP qui fait mouche si l’on en croît la croissace régulière de son chiffre d’affaires saluée en décembre dernier par le 3e prix du Technology Fast 50 Méditerranée : 7 millions d’euros en 2015, 11 millions en 2016 et – c’est son objectif – 16 millions en 2017. Une ascension qui doit beaucoup au lancement de sa plateforme big data, Performer for SAP, laquelle automatise la production de diagnostics dans un objectif d’amélioration continue.

Anticiper

« L’ouverture de Dubaï répond à une demande de proximité de notre clientèle moyen-orientale », explique David Houssemand. L’implantation tunisienne s’inscrit, elle, dans sa nécessaire quête de forces vives, en l’occurrence des développeurs, qu’Inventy peine à trouver sur Sophia Antipolis. Mais pas que. « Il s’agit aussi de prendre des positions dans un pays qui se modernise et ainsi anticiper l’émergence d’un marché local », reprend-il.

L’entreprise emploie à ce jour 115 personnes.

Algérie/Solaire : 2èmes rencontres annuelles SoMed

Solaire: l’émergence d’une filière industrielle

Lieu :

Alger, Oran,

Date :

Du 26/10/2015 au 28/10/2015

Type d’événement :

Rencontre d’affaires /Salon / Foire, Atelier / Conférence, Mission / Echange

 

Description :

 

Avec ses partenaires algériens et français, l’INES vous invite à participer à ces Rencontres organisées en marge du Salon ERA, à Oran et à Alger du 26 au 28 octobre 2015 sous le thème  “Solaire : l’émergence d’une filière industrielle”. Durant cet évènement seront prévus des échanges, expertises internationales, analyses des potentiels technologiques et économiques, retours d’expériences, rencontres industrielles et visites de sites innovants.

 

Télécharger le programme et s’inscrire.

 

Pour plus d’informations : ines-solaire.org

Contact : charline.dufournet@ines-solaire.org

Communiqué

 

Depuis Belfort General Electric va équiper l’Algérie

Il s’agit de huit sites à cycle combiné (des centrales vapeur-gaz), représentant en tout 26 turbines à gaz, et qui seront réalisés sous la forme d’une joint-venture. Les turbines seront fabriquées aux Etats-Unis, en Caroline du sud, avec une conduite du projet réalisée depuis Belfort. Ce contrat représente 2 milliards de dollars.

Algérie: EQUIPEMENTS éLECTRIQUES & éLECTRONIQUES

Le groupe Vincent Industrie (France) crée Aurès Solaire, une JV 49/51 avec un privé algérien, pour construire une usine de panneaux photovoltaïques dédiée à l’export à Batna.

Algérie: MED-IT 2013

Salon des professionnels du secteur ITà Alger.Ils profitent de cette opportunité pour s’informer sur les grandes tendances du marché, pour découvrir de nouveaux matériels et solutions IT, rencontrer des experts, ainsi que des clients du secteur public et privé.

Du 23-09-2013 au 25-09-2013

Algérie: Le pôle biotechnologique de S. Abdellah pourrait capter 12 milliards USD d’investissement

La création du pôle biotechnologique de Sidi Abdellah situé à l’Ouest d’Alger pourrait permettre de capter des investissements de 12 milliards USD à l’horizon 2020.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie de l’Algérie, dont l’ambition serait de capter 10%de l’investissement dédié aux pôles technologiques, représentant actuellement 125 milliards USD. Les modalités de création de ce pôle sont en cours de négociations. Le futur pôle pourrait s’intéresser à la recherche de nouvelles molécules susceptibles d’améliorer le traitement du cancer ou de diabète.

La Diaspora algérienne compte 200.000 investisseurs, un potentiel invité à exploiter ces oportunités d’affaires pour contribuer au développement économique du pays.

Pour plus d’informations, lire l’article intégral sur Algérie 1

L’Algérie devancée par ses voisins dans les TIC

D’après le dernier rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le budget consacré aux TIC reste faible en Algérie, soit un peu plus de 4,5 milliards de dollars en 2011. Ainsi, les TIC ne représentent qu’environ 4% du produit intérieur brut (PIB) loin de la moyenne mondiale estimée à 7%.

 

Dans le domaine du logiciel, l’Algérie n’a consacré en 2011 que 144 millions de dollars, alors que la Tunisie a consacré 285 millions pour le même créneau. Pour sa part, le Maroc a investi dans les TIC à la même période plus de 13.2 milliards de dollars, dont la contribution dans le PIB national est estimé à 7%.

Algérie : Djezzy ouvre de nouveaux centres de services

    • Un kiosque Djezzy Multiservices vient d’entrer en activité à l’université de Boumerdes, annonce un communiqué de l’opérateur. Ce Kiosque permet à l’ensemble des étudiants de l’université ( 30.000 étudiants)  d’accomplir gratuitement un certain nombre de travaux tels que la photocopie de documents, la reliure et le chargement mobile, il est doté aussi de la climatisation. En fait, ce kiosque, qui est le cinquième, après ceux des universités  d’Alger, Bouzaréah, Bejaia ainsi que l’ESC, fait partie de la politique de soutien de Djezzy au monde universitaire.
    • Par ailleurs, l’opérateur a annoncé l’ouverture d’un nouveau centre de service situé dans la commune de Reghaia (Alger), résidence Es salem, lot N°26. D’une superficie d’environ 200 m2, le nouveau centre se distingue par un design moderne et soigné, identifié par les couleurs  de l’opérateur. Bénéficiant d’un espace dédié aux entreprises, salon d’attente plus bureau, il offre tous les services commerciaux  et VAS (Services à Valeur Ajoutée) avec une gestion de file d’attente intelligente.
    • Pour rappel, Djezzy a signé 15 conventions de partenariat avec les universités algériennes, sponsorisé 9 sorties de promotion, et a offert  un cyber room à l’INC. L’entreprise a, par ailleurs, encadré plus de 200 étudiants stagiaires depuis le début de l’année.