Une centaine d’entreprises belges se penchent sur l’investissement en Algérie

Un séminaire sur les programmes de grands projets d’infrastructures et de construction en Algérie, organisé fin avril à Bruxelles, a vu la participation d’au moins une centaine d’entreprises belges intéressées par l’investissement dans ce domaine en Algérie, rapporte l’APS.

« Je crois, encore une fois, que les entreprises belges ont montré beaucoup d’intérêt », s’est félicitée Kathlijn Fruithof, attachée économique et commerciale à l’ambassade de Belgique à Alger, interrogée par l’agence de presse algérienne à l’issue de ce séminaire, intitulé « Algérie: grands projets d’infrastructures ».

Mme Fruithof, avait, à l’ouverture du séminaire, présenté un tableau exhaustif et positif sur l’environnement d’affaires en Algérie et a communiqué aux participants les principales données et tendances de l’économie algérienne. Elle a surtout insisté sur l’importance du nouveau plan quinquennal 2010-2014, d’un montant global de 150 milliards de dollars, et sur les opportunités qu’il offre aux entreprises notamment dans les domaines de l’ingénierie et du conseil, bureaux d’études et d’architecture, des équipements industriels, de l’exploitation d’infrastructures, et de la réalisation d’équipements.

Energie – Alger mise sur l’hydraulique

Le gouvernement algérien prévoit sur la période 2010-2014 de faire construire 19 barrages hydrauliques supplémentaires. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme d’investissements de 150 Mds$ dédié aux infrastructures, dont 1M dédié aux logements.