Libye: Paris va livrer six embarcations rapides pour lutter contre l’immigration clandestine

La France va livrer prochainement six embarcations rapides aux garde-côtes libyens en vue de les aider à lutter contre l’immigration clandestine, a annoncé le ministère français des Armées.

Cette livraison, dont le journal Le Monde avait déjà fait état, viendra concrétiser l’annonce faite à ce sujet par la ministre française des armées, Florence Parly, lors d’une rencontre avec le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, en marge de la conférence sur la sécurité de Munich, le 17 février dernier.

La ministre a annoncé « la cession à la Libye de six embarcations marines, qui seront livrées à partir du printemps prochain», a confirmé une porte-parole du ministère des Armées, en indiquant que Paris devrait acquérir ces bateaux, des embarcations à coque semi-rigide du fabricant français Sillinger livrées par lots de deux, précise le site opex360.com

Cette opération s’inscrit dans le cadre du soutien de la France aux efforts de la marine libyenne pour lutter contre l’immigration clandestine, a-t-elle ajouté.

En juin dernier, la France et la Libye avaient décidé de renforcer leur coopération pour mieux maîtriser les flux migratoires et lutter plus efficacement contre les filières criminelles de traite des êtres humains devenu le trafic le plus lucratif devant la drogue et les armes.

Rendant compte d’un entretien téléphonique entre le président Emmanuel Macron et le premier ministre libyen, Fayez Sarraj, un communiqué de l’Elysée avait indiqué alors que les deux hommes ont décidé de renforcer encore la coopération entre les deux pays «pour mieux maîtriser les flux migratoires et lutter plus efficacement contre les filières criminelles de traite des êtres humains».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *