Les Algériens élisent leur prochain président

L’issue du scrutin ne semble faire aucun doute. Parmi les six candidats en lice, c’est le président sortant qui devrait à nouveau l’emporter, malgré une campagne fantomatique. Plus de 22 millions d’électeurs sont appelés aux urnes.

Des incidents ont émaillé jeudi l’élection présidentielle en Algérie notamment à Bouira, au sud-est d’Alger. Des sources locales ont rapporté à l’AFP que des heurts entre gendarmes et habitants hostiles au vote, ont fait une quarantaine de blessés. Des groupes de jeunes auraient saccagé des urnes dans des centres de vote des localités de Raffour, M’chedellah et Saharidj. Les affrontements, qui ont fait 41 blessés dont 28 gendarmes, ont entraîné une interruption momentanée du vote, dans ces trois localités, selon les mêmes sources. Le ministre de l’Intérieur Tayeb Bélaïz a pourtant déclaré à la mi-journée que le scrutin se déroulait « dans de bonnes conditions dans les 50 000 bureaux de vote » du pays.

Le Président a voté

Abdelaziz Bouteflika s’est rendu en fin de matinée, au bureau 34 à l’école Bachir El Ibrahimi à El Biar, sur les hauteurs d’Alger, entouré de deux de ses frères, dont Saïd, son conseiller spécial, et d’un jeune neveu. Le président, nous rapporte notre envoyée spéciale, est arrivé en fauteuil roulant poussé par ses proches, il ne peut vraisemblablement pas marcher. Il était vêtu d’un costume noir, a esquissé un sourire et salué la presse d’un signe de la main.

A la question : « Comment allez-vous Monsieur le président ? » Il a répondu d’une petite voix : « comme vous le voyez », sans faire plus de commentaires. Il est ensuite allé voter, suivi par seulement quelques journalistes accrédités. Puis il est ressorti dans une cohue indescriptible, assailli par des questions auxquelles il n’a pas répondu. Les youyous ont retenti dans la cour du centre de vote à son départ et quelques électeurs présents étaient visiblement émus de savoir qu’il avait pu se déplacer. « Vous le voyez, il va bien », a lancé une jeune femme. Et d’ajouter : « Et l’Algérie va très bien aussi ».

Ali Benflis a aussi voté et a à nouveau dénoncé la fraude

Ali Benflis est arrivé dans une petite école à Hydra, un quartier chic d’Alger, construite sur plusieurs étages. Il n’y avait pas grand monde, mais dans le bureau 68 où il est inscrit, plusieurs dizaines de journalistes l’attendaient. Il est venu accompagné de son staff, souriant, dans un costume gris avec une cravate bleue.

Après avoir voté il a fait une déclaration dans la cour de l’école. Il a du monter sur une chaise pour se faire entendre par les journalistes. Comme il l’a fait pendant la campagne, il a dénoncé la fraude avec cette phrase : « Si l’élection est libre, le pays sortira de la crise, s’il y a fraude, la crise s’aggravera ». Il a ensuite appelé les électeurs à se déplacer massivement dans les bureaux de vote. Il a ajouté : « Notre pays a un rendez-vous décisif avec son histoire ». Il y a eu des applaudissements, des youyous et des slogans « Benflis président ». Ali Benflis a prévu de passer la journée dans son QG. Lorsqu’il est parti, la cour de l’école s’est vidée. Dans le bureau de vote d’en face, les salles étaient vides. Dans l’une des salles de classe, seules 34 personnes avaient voté à 11h30 sur les 370 inscrites.Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures (7h TU) et fermeront à 20 heures heure locale et les premiers résultats sur la participation seront rapidement connus.

Ali Benflis a déployé 60 000 observateurs dans les différents bureaux de vote tout au long de la journée. Et si la fraude est trop importante, il a promis de la dénoncer. Son discours ce soir, vers 23 heures (heure locale) devrait permettre de savoir si les résultats de cette journée amèneront à un débat et à des discussions entre les proches d’Abdelaziz Bouteflika et les proches d’Ali Benflis. On sait que les relations entre les deux sont très tendues et on s’attend à un petit peu de contestations dès ce soir.

Source RFI


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *