Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, chargé des cultes, fait un lien entre halal et vote des étrangers

Accorder le droit de vote aux étrangers pourrait conduire à ce que «des étrangers rendent obligatoire la nourriture halal» à l’école, a affirmé le ministre de l’Intérieur.

coeur-.gifCette phrase de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, fera certainement réagir. Accorder le droit de vote aux étrangers pourrait conduire à ce que «des étrangers rendent obligatoire la nourriture halal» dans les cantines, a-t-il affirmé vendredi soir.

«Accepter le vote des étrangers, c’est la porte ouverte au communautarisme. Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l’encontre des principes de mixité», a dit le ministre qui est également chargé des cultes, pendant une réunion électorale à Velaine-en-Haye, près de Nancy (est).

«Les étrangers doivent accepter nos règles»

«Les étrangers doivent accepter nos règles, c’est à eux de s’adapter. Chacun comprend que si on reçoit moins d’immigrés, les choses se passeront mieux», a ajouté Claude Guéant. «Il y a 5,8 % d’étrangers en France alors que 13 % des condamnations concernent les étrangers: il y a du bon sens à remettre dans la gestion des affaires publiques», a-t-il encore dit pendant cette réunion de soutien à Nicolas Sarkozy, candidat à un deuxième mandat à la prochaine présidentielle dont le premier tour aura lieu le 22 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *