L’Algérie a eu les réponses les plus adaptées à la prise d’otage à In Amenas (Hollande)

  • Le président français, François Hollande, a estimé samedi que l’Algérie avait eu “les réponses” les “plus adaptées” lors de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas, car “il ne pouvait y avoir de négociation” avec les ravisseurs.
  • “Nous n’avons pas encore tous les éléments mais, quand il y a une prise d’otages avec autant de personnes concernées et des terroristes aussi froidement déterminés, prêts à assassiner, ce qu’ils ont fait, leurs otages, un pays comme l’Algérie a les réponses qui me paraissent à mes yeux les plus adaptées car il ne pouvait y avoir de négociation”, a déclaré le chef de l’Etat devant des journalistes à Tulle.
  • Le chef de l’Etat français s’exprimait à la préfecture de Corrèze, où il devait rencontrer une délégation du 126e régiment d’infanterie de Brive-La-Gaillarde, dans le cadre de l’intervention de la France au Mali.
  • Les assauts donnés par les forces spéciales de l’Armée nationale populaire algérienne (ANP) pour libérer les otages détenus par un groupe terroriste au site gazier de Tiguentourine (In Amenas, Illizi) s’est soldé par la neutralisation de 32 terroristes et le décès de 23 personnes, selon un bilan provisoire établi samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *