La France pourrait enter en guerre contre la Syrie dans les 70 heures

Alors que la Syrie est quasiment libérée des groupes terroristes et extrémistes soupçonnés d’être soutenus par la coalition américaine, Washington

abat sa dernière carte, celle tronquée d’une prétendue attaque chimique perpétrée le 7 avril dans Douma, encore gouvernée par les terroristes.

Cette attaque au gaz, sans aucun intérêt pour Assad, bien au contraire, était pressentie depuis quelques semaines par de nombreux analystes et médias indépendants. Ce n’est donc une surprise pour personne.

Comme pour l’Irak

Ce 11 avril au soir, les vols civils auraient été interdits dans et à proximité de l’espace aérien syrien pendant 70 heures ce qui prouverait que l’attaque est imminente. Le même scénario avait précédé l’agression contre l’Irak en 2003.

L’Etat major militaire ne serait pas favorable à la participation de la France à une action contre l’armée syrienne. Présentée comme ciblé par les autorités politiques françaises cet acte de guerre pourrait évoluer vers un conflit majeur. Des officiers français, qui se battent depuis des années contre l’islamisme armé, envisageraient même de démissionner estimant que l’on se trompe d’adversaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *