La Corée du Nord prête à riposter après le survol US de son territoire

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a ordonné que les unités de fusées de l’armée populaire soient placées en état d’alerte, prêtes à viser les bases américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique, rapporte vendredi l’agence de presse nord-coréenne KCNA.

 

Cette décision prise lors d’une réunion d’urgence convoquée en pleine nuit fait suite au survol du territoire nord-coréen par des bombardiers furtifs de l’US Air Force peut-être chargés de bombes nucléaires.

 

Lors de la réunion avec des chefs militaires, Kim « a jugé que le temps était venu de régler les comptes avec les impérialistes américains, étant donné la situation actuelle », ajoute KCNA.

 

« Il a finalement signé un ordre sur les préparatifs techniques des fusées stratégiques de l’armée populaire, ordonnant qu’elles soient placées en alerte afin d’être en mesure de frapper à n’importe quel moment le continent américain, les bases militaires américaines sur les théâtres d’opération dans le Pacifique, notamment Hawaï et Guam, et les bases en Corées du Sud », poursuit l’agence.

Rappelons que les Etats Unis a déjà utilisé l’arme nucléaire contre des villes japonaises en 1945.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *