Barroso, proche des Américains, vise la direction de l’ OTAN

On attribue à José Manuel Barroso de devenir le prochain Secrétaire Général de l’ONU: il faut pour cela plaire aux Américains et donner le maximum de gages. Est- ce par hasard si son ex-chef de cabinet est aujourd’hui le représentant de l’UE à Washington? Et donc pousser à un traité de libre échange le plus large possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *