Algérie: Bouteflika nomme un nouveau gouvernement

  • Après avoir remercié son Premier ministre mercredi, le président algérien a décidé de largement remanier son gouvernement, selon un décret présidentiel publié ce jeudi.

L’Algérie a un nouveau gouvernement. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a nommé jeudi de nouveaux ministres. Ce remaniement intervient au lendemain du remplacement surprise de son Premier ministre à la suite des élections législatives.

Plusieurs poids lourds du gouvernement sortant n’ont pas été reconduits comme le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, remplacé par l’ex-ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel.

11 ministres restent en place

Parmi les partants figurent également le ministre de l’Energie, Nourredine Bouterfa, qui se trouve actuellement à Vienne pour participer à une réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Il est remplacé par l’actuel P-dg du groupe public de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) Mustapha Guitouni.

 

Dans ce gouvernement de 27 membres, onze ministres ont conservé leurs portefeuilles, notamment le ministre de l’Intérieur Nourredine Bedoui, le ministre de la Justice Tayeb Louh et la ministre de l’Éducation nationale Nouria Benghebrit.

 

Mercredi, le président algérien avait remplacé contre toute attente son Premier ministre et homme de confiance Abdelamalek Sellal, en poste depuis 2012, par le ministre de l’Habitat du gouvernement sortant, Abdelmadjid Tebboune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *