Algérie: accélération des expulsions de migrants clandestins

Les expulsions d’Africains de différentes nationalités, dont principalement ceux de nationalité nigérienne, se poursuivent à Oran.

Dans l’opération portant le numéro 30, les services concernés viennent d’expulser près de 70 Africains, portant le nombre des personnes expulsées à 5 500 depuis le lancement des opérations.

Celles-ci sont menées par les services de l’action sociale, les bénévoles du Croissant-Rouge algérien et en collaboration avec les services de sécurité. En quelques semaines, des centaines de personnes ont été arrêtées pour être emmenées aux frontières.

L’Algérie et le Niger se sont mis d’accord en 2014 pour qu’Alger organise l’arrestation et l’expulsion de migrants nigériens qui mendient dans les différentes villes du pays. Selon les autorités algériennes, ces hommes, femmes et enfants sont utilisés par un réseau bien organisé, proche des réseaux de trafic d’êtres humains et du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *